ÀDISÒKÀMAGAN - NOUS CONNAÎTRE UN PEU NOUS-MÊMES - WE’LL ALL BECOME STORIES

Inconnu, Anwi nabahigan [pointe de lance], v. 4000 AEC, ozawabik [cuivre natif]. Collection du Musée canadien de l’histoire, BkGg-11-1049, IMG2008-0583-0005-Dm.Inconnu, Anwi nabahigan [pointe de lance], v. 4000 AEC, ozawabik [cuivre natif]. Collection du Musée canadien de l’histoire, BkGg-11-1049, IMG2008-0583-0005-Dm.

ÀDISÒKÀMAGAN
NOUS CONNAÎTRE
UN PEU NOUS-MÊMES

WE’LL ALL BECOME
STORIES


UN PANORAMA DE L'ART DE LA 
RÉGION D'OTTAWA-GATINEAU

Du 28 avril au 16 septembre 2018

6500 ans de création artistique dans la région d’Ottawa-Gatineau.

« Pour marquer son 30e anniversaire, ainsi que l’ouverture prochaine de son nouvel espace agrandi, la GAO a organisé la plus importante exposition multidimensionnelle à jour d’œuvres représentatives de l’histoire de l’art et de la production artistique contemporaine de la région. » — Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction

Cette exposition repère examine l’art dans la région d’Ottawa-Gatineau. Elle permet un dialogue entre l’art historique et les pratiques contemporaines, y compris des œuvres nouvellement commandées. Le récit qui en résulte est raconté depuis plusieurs perspectives, et reflète les intérêts et les histoires de peuples divers.

Située à la confluence de trois rivières, la région a longtemps été un lieu d’échange et d’interactions, et les concepts entrelacés des titres anishnābemowin (algonquin), français et anglais de l’exposition synthétisent bien son histoire. Chez les Anishinābeg, le concept d’Àdisòkàmagan désigne l’idée selon laquelle chaque objet raconte une histoire. En rassemblant ces objets, nous mettons l’accent sur le rôle crucial joué par les arts dans notre processus de découverte personnelle. L’auteure Gabrielle Roy souligne ce rôle en demandant : « Nous connaîtrions-nous seulement un peu nous-mêmes sans les arts? ». En établissant ainsi les trames artistiques superposées de la région, nous confirmons aussi ce que Nell, un personnage de Margaret Atwood, remarque dans l’histoire « The Entities » : « In the end, we’ll all become stories ».

Les œuvres dans cette exposition sont présentées le long de quatre axes thématiques : les corps, les ponts, la cartographie et les technologies. Ces thèmes ont été dégagés à la suite d’une exploration de l’art et de l’histoire de la région. Ensemble, ils offrent un aperçu de la manière dont nous interprétons le monde ainsi que notre rôle au sein de ce monde.

COMMISSAIRES
Rebecca Basciano, Jim Burant, Michelle Gewurtz et Catherine Sinclair

 

Présenté par

La Galerie d’art d’Ottawa tient à remercier les partenaires qui ont rendu possible cette exposition.


ENTRETIENTS AVEC LES ARTISTES

Cliquez sur l'image pour voir Canevas, une série d'entretiens avec des artistes locaux de l'exposition inaugurale qui racontent leur oeuvres.


Pour plus d'informations au sujet du catalogue de l'exposition cliquez ici

Pour écouter les étiquettes audio de l’exposition ou pour voir les vidéos avec sous-titrage codé, suivez ce lien.

Nous offrons en été des visites gratuites pour les membres du public les samedis et dimanches. Plus d’info.

 

 

 

 Justin Wonnacott.Florence Helena McGillivray, «Gatineau Covered Bridge» [Pont couvert à Gatineau], v. 1930, huile sur toile. Avec la permission d’Andrew et Margaret-Elizabeth Schell. Photo : Justin Wonnacott.