EXPOSITION DE THÈSE DU PROGRAMME DE M. A. V. TIFFANY APRIL. LA CHIRURGIENNE ET LA MAGICIENNE

Tiffany April, Untitled, détail,  2019, acrylic and oil on canvas, 213.4 x 205.7 cm, Courtesy of the artistTiffany April, Untitled, détail, 2019, acrylic and oil on canvas, 213.4 x 205.7 cm, Courtesy of the artist

TIFFANY APRIL
LA CHIRURGIENNE ET LA MAGICIENNE


Du 17 août au 15 septembre 2019
Vernissage : le jeudi 22 août de 19 h à 21 h.  

Dans son important essai « L’œuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique » (1935), le critique culturel Walter Benjamin comparait le peintre au magicien et le cinéaste au chirurgien. D’après Benjamin, si le peintre-magicien se garde à distance de son sujet, le cinéaste-chirurgien, lui, le dissèque afin de présenter une nouvelle réalité. L’artiste Tiffany April applique cette théorie à l’imagerie numérique contemporaine, en créant des toiles où les deux méthodes se superposent. Elle explore l’idée selon laquelle les éléments humains, animaux, naturels sont essentiellement les mêmes, c’est-à-dire qu’ils sont tous composés de formes et de couleurs et bâtis à partir de codes.

Les toiles immersives à grand format d’April présentent des figures reconnaissables ainsi que des formes inspirées de la nature qui, comme dans une image numérique, se fondent à des motifs abstraits. L’artiste propose de vastes étendues et de menus détails ; elle crée, grâce à une variété de techniques, des profondeurs spatiales qui se contredisent et des couches translucides. Elle explore le thème de la transformation constante, qui n’est pas sans rappeler le processus de manipulation numérique. Une forme plonge dans une autre et s’y mêle ; en estompant les limites perçues entre ces formes, April produit ainsi une représentation plus fidèle du rapport entre les êtres humains et les objets tant animés qu’inanimés. Pour elle, l’image numérique et sa fluidité symbolisent le potentiel de croissance de l’être humain, le changement et l’adaptation au vingt-et-unième siècle.

La chirurgienne et la magicienne est le projet de thèse présenté par Tiffany April à titre de finissante du programme de maîtrise en arts visuels de l’Université d’Ottawa.

Présenté de concert avec le Département d’arts visuels de l’Université d’Ottawa​
 

Salle de projets Fondation Stonecroft 1

Tiffany April, Still Life, 2019, acrylic and oil on canvas, 152.4 x 121.9 cm, Courtesy of the artistTiffany April, Still Life, 2019, acrylic and oil on canvas, 152.4 x 121.9 cm, Courtesy of the artist