Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Galerie d’art d’Ottawa rend honneur à cinq artistes de renom de la région lors d’une toute première cérémonie d’investiture

(de gauche à droite) Duncan De Kergommeaux, Jennifer Dickson, Michael Sproule, Norman Takeuchi
et Russell Yuristy lors de la Cérémonie d’investiture 2023 de la GAO. photo : Lindsay Ralph

La GAO a profité de cette soirée pour également souligner son 35e anniversaire et les 5 ans de son nouvel édifice

Le jeudi 30 novembre 2023, le conseil d’administration de la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) a rendu hommage à cinq artistes visuels de la région d’Ottawa-Gatineau. Lors de la cérémonie d’investiture qui s’est tenue dans le Hall Alma Duncan, mécènes, parties prenantes et membres de la communauté ont reconnu la portée du travail de ces artistes d’exception qui rayonnent sur la scène culturelle locale et bien au-delà.

Dans le cadre de cette soirée, deux importants jalons ont également été soulignés : le 35e anniversaire de la GAO et les 5 ans de son nouvel édifice. Depuis sa fondation en 1988 grâce à un groupe d’artistes et de leaders communautaires voué à l’art de la région et à sa mise en valeur à l’échelle nationale et internationale, la GAO n’a cessé de s’épanouir. En effet, en 2010, un important projet a vu le jour : la conception et la construction d’un édifice sur mesure pour allouer cinq fois plus d’espace qu’avant aux artistes, aux récits et aux voix de la région. La nouvelle Galerie d’art d’Ottawa est inaugurée huit ans plus tard, le 28 avril 2018.

(de gauche à droite) Mark Schaan, présidence du conseil d’administration de la Galerie d’art d’Ottawa ;
L’hon. Mona Fortier, députée fédérale d’Ottawa-Vanier; Alexandra Badzak, direction et chef de la direction de la Galerie d’art d’Ottawa ; Mark Sutcliffe, Maire d’Ottawa ; Vanessa Pilotte, vice-présidence du conseil d’administration de la Galerie d’art d’Ottawa, photo : Lindsay Ralph

Comme elle l’a fait depuis ses débuts avec des centaines d’artistes à tous les stades de leur carrière, aujourd’hui la GAO continue son travail d’appui en mettant en lumière leur travail et en collectionnant leurs œuvres. L’investiture des artistes est une toute nouvelle initiative annuelle par laquelle le conseil d’administration de la GAO espère souligner l’important legs des artistes de renom de la région d’Ottawa-Gatineau et ainsi célébrer leurs remarquables réalisations et leurs contributions au domaine des arts. Parmi le groupe reconnu cette année se trouvent des artistes qui ont également contribué de façon intégrale à la fondation de la Galerie d’art d’Ottawa. 

« En renouvelant notre plan stratégique, nous avons reconfirmé d’emblée notre désir de fomenter le goût de l’art et l’appréciation des artistes, objectif premier de notre organisation. La cérémonie de ce soir témoigne d’une part du remarquable talent artistique sur lequel nous nous appuyons et d’une autre part, de la vision inégalée que nous souhaitons apporter à notre rôle d’amplificateur et de catalyseur culturel de nos communautés. Nous continuerons à positionner la Galerie comme établissement novateur qui privilégie la communauté et la connexion, à l’image de ces incroyables artistes. »
— Mark Schaan, présidence, conseil d’administration, Galerie d’art d’Ottawa

Le conseil d’administration de la GAO est très fier de révéler le nom (ordre alphabétique) des cinq artistes d’exception de cette année :

Jennifer Dickson, photo : Lindsay Ralph

Jennifer Dickson compte parmi les artistes-photographes les plus illustres au pays. Sa réputation d’artiste était déjà bien établie à l’étranger avant son immigration au Canada en 1969. Née en République d’Afrique du Sud en 1936, elle fait ses études à l’école d’art du Goldsmiths’ College, de l’Université de Londres, en Angleterre, de 1954 à 1959, pour ensuite fréquenter le prestigieux atelier de gravure Atelier 17 à Paris, où elle a étudié auprès de S.W. Hayter de 1960 à 1965. Elle a vécu et travaillé en Angleterre, en France, en Jamaïque et aux États-Unis. En 1974, elle obtient sa citoyenneté canadienne et réside aujourd’hui à Ottawa, en Ontario. Depuis 1962, elle a mis sur pied plus de 60 expositions solos dans six pays et a participé à plus de 400 expositions de groupe. Jennifer Dickson a été invitée à enseigner dans neuf universités américaines et a pris la parole dans de nombreuses écoles d’art et universités canadiennes.

Duncan de Kergommeaux, photo : Lindsay Ralph

Duncan de Kergommeaux Duncan de Kergommeaux est né en Colombie-Britannique en 1927 et a fréquenté l’École des beaux-arts de Banff. De 1955 à 1957, il a étudié avec Hans Hofman, d’où est née sa sensibilité pour l’abstrait. Entre 1970 et 1993, il a enseigné à la faculté des arts visuels de l’Université de Western Ontario, où il a aussi été directeur de 1981 à 1984. Il compte à son actif plus de 60 expositions solos et plus de 100 expositions de groupe depuis 1953, notamment des expositions biennales d’art canadien et une exposition dédiée à la Galerie nationale du Canada. Ses œuvres se trouvent à la Galerie d’art d’Ottawa, au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée des beaux-arts de l’Ontario, au Museum London, à la McIntosh Gallery et à la Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada, sans compter d’innombrables collections d’entreprises. Duncan de Kergommeaux habite maintenant à Chelsea, au Québec, où se trouve aussi son atelier.

Michael Sproule, photo : Lindsay Ralph

Michael Sproule est un peintre-paysagiste canadien fasciné par la géologie et les thèmes géologiques comme les glaciers, les dépôts, l’érosion, la surrection et le rôle transformateur de la nature au fil du temps. Né à Ottawa en 1934, il a passé ses vacances d’été dans les collines de la Gatineau et a été marqué par ses visites en Alberta et à Terre-Neuve. En 1974, il commence des études à l’École d’art d’Ottawa, sous la direction de Bruce Heggtviet. En 1976, il quitte son emploi de gestionnaire des opérations à la cinémathèque régionale d’Ottawa-Carleton pour se consacrer à temps plein à l’art. Parmi les expositions solos qu’il a réalisées, mentionnons celles de la Christie Gallery, à Merrickville, en 1979; de la Lee Brandy Gallery, à Ottawa, en 1980; et de la Gallery Jean, à Ottawa, en 1982. Ses œuvres ont également fait partie d’expositions à la Galerie d’art d’Ottawa, à l’hôtel de ville d’Ottawa, par IODE, au sein du Art Lending of Ottawa, au Ottawa Little Theatre, à l’encan de l’Orchestre symphonique d’Ottawa, au Heritage House Museum, par Wallack’s, au Mazarine, à McPherson, à Sussex, à Smiths Falls, à la Del Bello Gallery de Toronto et par le Conseil national des femmes juives du Canada à Ottawa. Aujourd’hui, Michael Sproule enseigne des techniques avancées de la peinture de paysages à l’École d’art d’Ottawa.

Norman Takeuchi, photo : Lindsay Ralph

Norman Takeuchi est un peintre canadien japonais. Peu de temps après avoir obtenu son diplôme de l’école d’art de Vancouver, il déménage à Londres, en Angleterre, pour se concentrer sur la peinture le temps d’une année. Le hasard fait bien les choses, et une rencontre fortuite avec le propriétaire d’une galerie lui donne la chance de monter sa première exposition solo. De retour au Canada, il se trouve du travail en graphisme et en conception d’expositions, tout en continuant de peindre et d’exposer ses œuvres. En 1996, il prend une retraite anticipée pour se consacrer à temps plein à la peinture. Ses œuvres font partie des collections permanentes de la Galerie d’art d’Ottawa, du Musée canadien de la guerre, de la Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada, de la Ville d’Ottawa, de la galerie d’art de l’Université Carleton, du Centre des arts de la Confédération à Charlottetown, à l’Î.-P.-É., de la société Mitel et de collections privées au Canada et à l’étranger. Norman Takeuchi habite toujours à Ottawa, et une rétrospective sur son œuvre, « Être entre les formes », est à l’affiche jusqu’au 24 mars 2024 à la Galerie d’art d’Ottawa.

Russell Yuristy, photo : Lindsay Ralph

Russell Yuristy Russell est né à Goodeve, en Saskatchewan, en 1936. Il possède un baccalauréat en arts de l’Université de Saskatchewan et une maîtrise en sciences des arts de l’Université du Wisconsin. Il est célèbre comme graveur, peintre et enseignant inspiré par la nature et la vie animale qui l’entoure. Il est aussi connu pour avoir conçu des structures de jeux dans les parcs de nombreuses villes, y compris à Ottawa, Spokane, Churchill, Swift Current, Saskatoon, Vancouver et Regina. Ses œuvres se trouvent au Musée des beaux-arts du Canada, à la Banque d’œuvres d’art du Conseil des arts du Canada, à la Mendel Art Gallery, à la MacKenzie Art Gallery et dans les collections des sociétés McDonald (à Chicago) et Shaklee (à San Francisco). Russell Yuristy vit à Ottawa, et il enseignait autrefois la gravure à l’École d’art d’Ottawa.

Chaque année, le nom des récipiendaires sera de l’honneur rajouté à la liste permanente affichée dans un endroit bien en vue à la GAO. La sélection se fait par un jury composé de pairs.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel

La GAO est ouverte de 10 h à 18 h le mardi, mercredi et dimanche, et ferme à 21 h le jeudi, vendredi et samedi. L’entrée à la GAO est toujours GRATUITE. | Inscriptions pour nos camps artistiques !