Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lancement des expositions d’été à la Galerie d’art d’Ottawa : des installations audacieuses et des portraits sublimes

(à gauche) Chun Hua Catherine Dong, Unmask Opera [Opéra démasqué], 2023, photographies performance. Avec l’autorisation de l’artiste.
(à droite) Floraison chaotique — Raz-de-marée, EEPMON, 2024, art vectoriel imprimé sur pellicule pour graphismes ScotchcalMC IJ8624 de 3MMC avec pelliculage de matériaux pour étiquettes 3MMC

La Galerie d’art d’Ottawa (GAO) est prête à lancer sa saison d’été, marquée par des installations audacieuses, des expositions sublimes et des initiatives effervescentes qui posent un regard sur le passé d’Ottawa tout en nourrissant l’espoir que, par l’art, la ville se transforme en destination culturelle.

Le soir du 20 juin 2024, la GAO tiendra sa célébration d’été et le vernissage de sa nouvelle exposition, À travers le dépoli. Grand-angle sur William James Topley, ainsi que le lancement du Corridor d’art de la GAO, un projet visant à redynamiser le centre-ville d’Ottawa grâce à l’art et la culture. Les deux projets témoignent de la possibilité de façonner des trames narratives éloquentes par l’art.

À travers le dépoli. Grand-angle sur William James Topley

Mise sur pied par la commissaire en chef de la GAO, Rebecca Basciano, l’exposition de groupe À travers le dépoli. Grand-angle sur William James Topley présente les œuvres du photographe ottavien d’autrefois Williams James Topley, mises en dialogue avec des artistes d’aujourd’hui : Lori Blondeau, Chun Hua Catherine Dong, Anique Jordan, Neeko Paluzzi, Adrian Stimson et Geneviève Thauvette. Par la manipulation d’images, le port de costumes et la théâtralité, les artistes se servent du portrait pour subvertir les trames narratives et se réapproprier le pouvoir.

« Cette exposition engageante présente un dynamique groupe d’artistes œuvrant aujourd’hui qui reconstruisent l’histoire en photographies et techniques mixtes pour créer de nouvelles réalités visuelles. » – Rebecca Basciano, commissaire en chef, Galerie d’art d’Ottawa 

Corridor d’art d’Ottawa

Le projet du Corridor d’art revêt une importance particulière pour la ville d’Ottawa. Il vise à faire du centre-ville une destination artistique et culturelle dynamique en améliorant le paysage visuel et culturel du quartier. L’initiative permettra d’améliorer le trafic piétonnier et l’activité économique au bénéfice des entreprises locales et d’un développement économique durable.

« La fresque audacieuse et à grande échelle d’EEPMON est une preuve de concept visant à inspirer de nouvelles réflexions sur le rôle que l’art public peut jouer dans la revitalisation du centre-ville, ainsi que sur la manière dont la culture, le gouvernement et les entreprises peuvent collaborer pour réaliser cela. Compte tenu de notre expertise et soutien aux arts visuels dans la région, mais aussi de notre expérience en développement de partenariats, la GAO est enthousiaste à l’idée de collaborer pour faire avancer le projet du Corridor. » –  Alexandra Badzak, direction et chef de la direction, Galerie d’art d’Ottawa

La première phase du projet du Corridor d’art sera caractérisée par le dévoilement d’une murale imprimée sur vinyle à grande échelle par l’artiste numérique EEPMON, qui a métamorphosé un stationnement avoisinant grâce aux couleurs de son œuvre Floraison chaotique — Raz-de-marée, une collaboration avec la GAO et MASSIVart.

« Je crois que les arts créatifs jouent un rôle important pour la connexion avec le public. La preuve, la vague de retours positifs qu’a suscité ma murale en art numérique, Floraison chaotique — Raz-de-marée, l’œuvre la plus grande que j’ai créée à ce jour. L’art public inspire et renforce le tissu même de nos communautés. » – EEPMON, artiste

Cliquez ici pour obtenir les détails du vernissage d’été de la GAO.

Pour les calendriers :  

Floraison chaotique — Raz-de-marée
Artiste : EEPMON
Dates : Juin 2024 – juin 2026
Emplacement : Mur extérieur du stationnement sur l’avenue Daly, en face de la GAO

À travers le dépoli. Grand-angle sur William James Topley
Commissaire : Rebecca Basciano  
Artistes : Lori Blondeau, Chun Hua Catherine Dong, Anique Jordan, Neeko Paluzzi, Adrian Stimson, and Geneviève Thauvette, William James Topley
Dates : 21 juin 2024 – 9 février 2025
Emplacement : Galerie d’art d’Ottawa, 4e étage

Images :
À travers le dépoli. Grand-angle sur William James Topley : https://www.dropbox.com/scl/fo/k54m13aou34863ebvqr8j/APlr6Bt422z7npe2cAwfzAA?rlkey=uuv23xdxjojocfagrce74xn0b&st=g4wvwuw8&dl=0

Images :
Floraison chaotique — Raz-de-marée : https://www.dropbox.com/scl/fo/xwl4xom08sv7i0rdgjyy2/AOKQqOhnMU6nXzqOgzA8aNw?rlkey=azsrngfdi96gedbao76iqaf2k&st=kzxojh2p&dl=0

– 30 —  

Pour toute question d’ordre médiatique, communiquez avec :
Véronique Couillard, responsable, relations médiatiques, publiques et francophones
vcouillard@oaggao.ca, 613-291-1358  

Facebook
Twitter
LinkedIn
Courriel

La GAO est ouverte de 10 h à 18 h le mardi, mercredi et dimanche, et ferme à 21 h le jeudi, vendredi et samedi. L’entrée à la GAO est toujours GRATUITE. Inscriptions - camps artistiques d'été