Un mot d’Alexandra Badzak, directrice et chef de la direction de la GAO

À nos membres, aux personnes qui nous appuient et à notre communauté,
 
En tant que directrice d’une organisation artistique, l’un des aspects les plus importants de mon travail, et de celui du conseil d’administration et du personnel, est de veiller à ce que la Galerie d’art d’Ottawa soit au service de nos communautés. Et la communauté d’Ottawa, comme tant d’autres au Canada et dans le monde, passe des moments très difficiles suite aux évènements récents aux États-Unis. Les émotions vives que nous ressentons mettent en lumière le racisme et la violence systématique envers les personnes noires, les personnes autochtones et toutes les personnes de couleur de notre ville et de notre région. Si ces voix se sont fait entendre par l’art, et continuent de le faire, il faut que les institutions culturelles, par leur pouvoir et leurs privilèges, amplifient ces voix et agissent en tant que ressource et soutien. Commençons par les mots et assurons-nous que nos paroles mèneront à des actions significatives et continues, et à des changements fondamentaux.
 
Les mots d’abord.
 
Cette résolution fut approuvée lors d’une récente rencontre du conseil d’administration de la Galerie d’art d’Ottawa :
 
Au nom de la Galerie d’art d’Ottawa, nous condamnons le racisme et tous les actes de violence et de discrimination fondés sur la race, l’origine ethnique, la religion, la langue, l’orientation sexuelle, l’identité de genre et autres formes d’intolérance discriminatoire. En tant que leader culturel et de carrefour communautaire, nous continuerons à travailler avec nos communautés et à écouter pour aider à démanteler les systèmes d’oppression et d’injustice.
 
En solidarité,

Alexandra Badzak
Directrice et chef de la direction
Galerie d’art d’Ottawa

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Courriel

La GAO est ouverte de 10 h à 18 h le mercredi, vendredi, samedi et dimanche, et ferme à 21 h le jeudi. L’entrée à la GAO est toujours GRATUITE.