Des artistes intergenres du début du 19e siècle et visions autochtones du monde, à la GAO cet automne

OTTAWA – 25 septembre 2019 – Cet automne, la Galerie d’art d’Ottawa (GAO) inaugure des expositions mettant en vedette des artistes locaux, nationaux et internationaux, sur des sujets allant de l’identité genderqueer aux visions autochtones contemporaine du monde. Les œuvres comprennent la photographie à grande échelle, la vidéo, la sculpture, le textile, le collage, l’installation et la peinture.

L’exposition Face à Claude Cahun et Marcel Moore présente travail novateur de Claude Cahun (1894 – 1954) et Marcel Moore (1892 – 1972), deux artistes photographes intergenres surréalistes en parallèle avec les œuvres contemporaines de Cara Tierney, Dayna Danger, Laura Taler, Mark Clintberg, Sarah Pucill et Zanele Muholi qui confondent les normes de genre en jouant avec la langue, la photographie, la performance, le film, les costumes et les textiles.

« L’œuvre de Claude Cahun et Marcel Moore, sorti l’obscurité il y a trente ans, illustre l’idée que l’identité est une performance codée culturellement. Il est gratifiant de voir aujourd’hui l’impact de leurs photographies sur les nouvelles générations d’artistes. Décidément, résister aux efforts des autres sert à nous définir. »
– Michelle Gewurtz, commissaire principale, Galerie d’art d’Ottawa

En anishinaabemowin, le mot inaabiwin peut désigner « l’art de voir », reflétant la complexité des relations avec tout ce qui nous entoure. Les artistes contemporains autochtones de l’exposition Inaabiwin (Scott Benesiinaabandan, Hannah Claus, Tanya Lukin Linklater, Meryl McMaster, et Greg Staats) revendiquent les façons de voir les relations qui existent en nous et autour de nous à travers la mémoire, le corps, la terre, les objets matériels et l’identité, tandis que Billy-Ray Belcourt répond à l’exposition avec un poème qui parle des liens entre la vie passée, présente et future des peuples autochtones.

Face à Claude Cahun et Marcel Moore est organisée par Michelle Gewurtz, commissaire principale de la GAO, prend l’affiche du 14 septembre 2019 dans la Salle Spencerville.

Inaabiwin, est organisée par la commissaire invitée Danielle Printup, sera présentée du 4 octobre 2019 au 19 janvier 2020 au niveau 4. Cette exposition est mise en circulation par la Robert McLaughlin Gallery et est présentée en lien avec l’exposition Àbadakone / Continuous Fire / Feu continuel du Musée des beaux-arts du Canada.

Le vernissage, ouvert au public, aura lieu le 3 octobre 2019 de 18 h à 21 h. La soirée comprendra une conversation avec les artistes de l’exposition Inaabiwin dans le Hall Alma Duncan dès 19 h 30, et sera aussi l’occasion de célébrer l’exposition Molly Lamb Bobak. La femme des foules, en montre dans la Salle Firestone ainsi que la superbe exposition de peintures Adrian Baker. Bassin versant à la Galerie Annexe. Un service de garde d’enfants est offer gratuitement durant la soirée du vernissage et tous les vendredis soirs.

Michelle Gewurtz, commissaire principale à la Galerie d’art d’Ottawa (GAO), détient un doctorat en histoire de l’art de l’Université de Leeds, avec une spécialisation en féminisme et en arts visuels. Ses projets de commissariat explorent la convergence des politiques de genre et de l’identité créative, et sa recherche se penche sur les pratiques artistiques tant historiques que contemporaines.

Danielle Printup (hodinohso:ni et anishnaabe) est une administratrice d’activités artistiques et commissaire née à Kitigan Zibi (QC) et ayant des racines maternelles à Ohsweken (ON). Après avoir obtenu un baccalauréat en histoire de l’art de l’Université de Guelph, elle a effectué un stage au Musée des beaux-arts du Canada et participé au Programme de formation en pratiques muséales destiné aux autochtones du Musée canadien de l’histoire. Elle a travaillé à la Galerie SAW, au Centre d’art autochtone et à la ville d’Ottawa (programme d’art public). Elle est actuellement adjointe à la programmation de la Carleton University Art Gallery.

Images pour les médias :

Images et légendes pour Face à Claude Cahun et Marcel Moore :
https://www.dropbox.com/sh/8clqnbqoavk2spr/AADUDryQULEc5Sb9cQZ5pk5ga?dl=0

Images et légendes pour Inaabiwin :
https://www.dropbox.com/sh/y9hilr4gzrq3s0m/AAC1V6H7f6ZItzCPrESEBBvJa?dl=0

Images et légendes pour Molly Lamb Bobak. La femme des foules :
https://www.dropbox.com/sh/2w8vrwlvve8xp21/AAD1yQX9j_4NuViczMaMeOeNa?dl=0

Image et légende pour Adrian Baker. Bassin versant :
https://www.dropbox.com/sh/reo148k4xydui1p/AAC5O-cacfgOkcH-j6uGjJLka?dl=0

___

Pour les calendriers :

Titre de l’exposition : Face à Claude Cahun et Marcel Moore
Dates de l’exposition : September 14, 2019 to February 9, 2020
Commissaire : Michelle Gewurtz
Vernissage : 3 octobre, 18 h
Lieu : Galerie d’art d’Ottawa, Salle Spencerville, 50, pont Mackenzie King, Ottawa, ON, K1N 0C5, CANADA
Droits d’entrée : sans frais
Heures ouverture de la Galerie : 9 h à 21 h, tous les jours (sauf les jours fériés)
Service de garde gratuit : les vendredis, de 15 h à 19 h, et lors des vernissages

Évènements dans le cadre de Face à Claude Cahun et Marcel Moore :

5 octobre 5 2019, à 14 h, en anglais
Sur place : L’artiste Mark Clintberg vous fait découvrir ses œuvres.

7 novembre 2019, à 19 h
Film : Claude Cahun : Elle et Suzanne (2015) est un documentaire portant sur Claude Cahun et Marcel Moore réalisé par Fabrice Maze. Présenté de concert avec l’ambassade de France au Canada.

7 décembre 2019, à 14 h
Sur place : une visite guidée donnée par Laura Taler et Cara Tierney, pour comprendre leurs œuvres.

17 décembre 2019, à 19 h
Conférence : Michelle Gewurtz, commissaire principale, discutera de ses travaux de recherche effectués dans le cadre de Face à Claude Cahun et Marcel Moore.

16 janvier 2019, midi
Cinéma midi : Difficult Love [Amour difficile] présente un portrait intime et méditatif de l’artiste photographe de renommée internationale Zanele Muholi (Afrique du Sud).

Titre de l’exposition : Inaabiwin
Dates de l’exposition : du 4 octobre 2019 au 19 janvier 2020
Commissaire : Danielle Printup
Vernissage : 3 octobre, 18 h
Lieu : Galerie d’art d’Ottawa, 4e niveau, 50, pont Mackenzie King, Ottawa, ON, K1N 0C5, CANADA 0C5, CANADA
Droits d’entrée : sans frais
Heures ouverture de la Galerie : 9 h à 21 h, tous les jours (sauf les jours fériés)
Service de garde gratuit : les vendredis, de 15 h à 19 h, et lors des vernissages

Évènements dans le cadre de l’exposition Inaabiwin :

3 octobre 3 2019, 19 h30
Rencontre avec les artistes :
Soyez des nôtres pour pour une conversation informelle entre les artistes dans le Hall Alma Duncan.

3 novembre 2019, 14 h
Visite guidée, thé et bannique : Une visite guidée par la commissaire Danielle Printup. Restez des nôtres après pour du thé et de la bannique.

– 30 –

Pour toute question d’ordre médiatique, ou pour une visite guidée, ou entrevue :
Véronique Couillard
Galerie d’art d’Ottawa
613-233-8699, poste 244
vcouillard@oaggao.ca

La Galerie d’art d’Ottawa (GAO)
Située au centre-ville d’Ottawa, la GAO, récemment agrandie, est à la fois la galerie d’art municipale d’Ottawa et un centre culturel. Son nouvel édifice, conçu par les firmes KPMB Architects et Régis Côté et associés, prend la forme d’un cube lumineux contemporain.

oaggao.ca

La GAO reçoit des fonds du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario et de la Ville d’Ottawa.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Courriel

La GAO est ouverte de 10 h à 18 h le mercredi, vendredi, samedi et dimanche, et ferme à 21 h le jeudi. L’entrée à la GAO est toujours GRATUITE.